Depuis le 13 janvier 1960, l'Ecole d'Arme de l'Aviation Légère de l'Armée de Terre Allemande ( ou "Heeresfliegerwaffenschule" ) est implantée sur la base de Bückeburg-Achum. Des formations destinées tant aux pilotes qu'aux techniciens y sont dispensées.

La Belle et la Bête !

Grace and power !

Photo Pierre GILLARD.

Plusieurs terrains de manoeuvre ou de petits aérodromes situés à proximité permettent d'éviter de concentrer les vols et créent une certaine diversité des zones d'entraînement pour les pilotes militairessuivant une formation sur Bo 105, EC135, UH-1D, CH-53G ou Alouette II.

Un élève effectue une visite pré-vol avant un entraînement matinal.

A student is performing a preflight check .

Photo Pierre GILLARD.

Régulièrement, afin de compléter la formation de base des pilotes, des stages de vol en montagne sont organisés dans les Alpes Bavaroises. De même, afin de bénéficier notamment de conditions météorologiques plus clémentes, des exercices ont lieu de temps à autre au Cannet-des-Maures ( Le Luc ) en France.

L'Alouette 7555 pendue dans les couloirs de l'Ecole. L'autre moitié se trouve de l'autre côté du mur ... dans la salle de briefing !

7555 is now hanging on the wall of the School for ever. The other half is hanging on the other side of the wall ... in the briefing room !

Photo Pierre GILLARD.

German Army's Light Aviation School ( or "Heeresfliegerwaffenschule" ) is established at Bückeburg-Achum airfield since January 13, 1960. Both military pilots and technicians get their training there.

Pilots who are training on Bo 105's, EC135's, UH-1D's or CH-53G's usually fly to some nearby training fields. This allows them to train in different terrain configurations and avoid helicopter flight concentration being too close to Bückeburg.

Quand un chemin dans les bois à Loccum devient une aire d'atterrissage !

An alouette is practising tactical landings on a track on a German Army's training ground at Loccum.

Photo Pierre GILLARD.

In order to complete their basic skils, pilots are regularlygoing to train in Bavarian mountains where specific courses take place. From time to time, exercices are also organized at Le Cannet-des-Maures ( Le Luc ) in France where better climatic conditions allow more intensive flight schedules.

Entraînement au vol à basse altitude sur le petit aérodrome de Röcke situé tout près Bückeburg.

Low level flight training at Röcke close to Bückeburg.

Photo Pierre GILLARD.

L'atelier de maintenance des Alouette II à Bückeburg.

Maintenance of the Alouettes at Bückeburg.

Photo Pierre GILLARD.

L'Alouette II est l'hélicoptère le plus ancien en service au sein de l'Armée de Terre Allemande. Si, dans le passé il était utilisé aussi comme appareil de liaison et d'observation, actuellement son rôle est uniquement confiné à la formation de base des élèves-pilotes. D'ici peu, il devrait être remplacé définitivement dans cette fonction par l'EC135.

Autorotation sur le terrain de Röcke.

Autorotation practice at Röcke airfield.

Photo Pierre GILLARD.

Lorsque la dernière Alouette militaire allemande posera ses patins pour son dernier vol, une ère qui avait commencé en 1958 s'achèvera, mais la "Heeresflieger" restera malgré tout dans les mémoires le plus important client de l'Alouette II au monde après la France, modèles Artouste et Astazou confondus.

The Alouette II is today the oldest operational helicopter in service at the German Army. In the past, this type of helicopter was used for liaison and observation tasks but nowadays its role is only confined to basic pilot training. It should be replaced soon by the "hi-tec" EC135 in this role.

La formation des pilotes comprend des exercices de posés en zones confinées.

Landings in restricted areas are part of the training.

Photo Pierre GILLARD.

An era that started in 1958 will end when the last German military Alouette will land after its last flight, but nevertheless the "Heeresflieger" will remain in the memories as the largest non-French customer for both the Artouste and Astazou Alouette II models.

 

Retrouvez un reportage complet au sujet de la Heeresfliegerwaffenschule dans le magazine :


Pierre GILLARD 2001-2004